Comment conserver les surplus de fines herbes fraîches

A tous les printemps, religieusement, je plante mes fines herbes dans une jardinière à l’extérieur. Je raffole des herbes fraîches dans mes recettes, dans mes marinades, sur mes pâtes, ou pour assaisonner mes salades… Alors qu’il y a certaines herbes que j’utilise plus vite qu’elles ne poussent (je pense entre autres au basilic), d’autres ont davantage le temps de se multiplier.

J’ai beau en donner ou les passer dans des chimichurris et autres pestos, ça pousse, ça pousse, ça pousse! Et comme l’automne est à nos portes et que bientôt il fera froid, la même question revient: comment conserver les surplus de fines herbes fraîches ?

Fines herbes
J’ai déjà essayé de rentrer mes plants, histoire d’avoir des herbes fraîches à l’année, mais cette idée a connu un succès moyen (bref, les plants sont morts assez rapidement).

Les fines herbes se conservent aussi 2 ou 3 semaines au réfrigérateur si on place le pied des tiges dans un peu d’eau (on met un peu d’eau dans le fond d’un verre). Ceci n’étant qu’une solution de courte durée, j’ai donc testé pour vous le séchage et la congélation des herbes pour voir ce qui fonctionnait bien avec un échantillon de mes herbes, soit de l’origan, du thym, du persil, du romarin et de la ciboulette.

herbes

Le séchage des fines herbes

Le séchage des fines herbes est une excellente idée et cela se fait en quelques étapes :

  • Rincez bien les fines herbes et asséchez-les avec un papier absorbant.
  • Laissez les feuilles après les tiges et attachez les tiges ensemble.
  • Faites sécher les bouquets ainsi obtenus en les suspendant la tête en bas (pour ma part, je les ai accrochés après un cintre pour m’assurer que tous les côtés soient à l’air libre).
  • De préférence, tous les côtés des fines herbes devraient être à l’air libre. Sinon, retournez les de temps en temps.

Le temps de séchage prend plusieurs jours, un peu plus d’une semaine dans mon cas pour l’origan. Lorsque les fines herbes sont bien sèches (incluant les tiges), recueillez les feuilles et passez-les au mortier. Elles se conserveront jusqu’à l’année prochaine.

J’ai été agréablement surprise du résultat, les fines herbes, une fois séchées, sont restées beaucoup plus aromatiques que celles achetées à l’épicerie (qui doivent être vieilles). Cela donne de très bon résultats avec le romarin, le thym, l’origan, le romarin et le persil.

Séchage des fines herbes

La congélation des fines herbes

La congélation des fines herbes est également un autre excellent moyen de les conserver. J’ai fait le test avec la ciboulette.

Je l’ai coupée très finement et je l’ai faite congeler dans des bacs de glaçons pour avoir des portions individuelles.

  • Coupez les herbes finement.
  • Répartissez environ l’équivalent d’une cuillère à thé dans un bac à glaçons pour de belles portions individuelles.
  • Une fois congelées, je les ai emballées par petites portions dans une pellicule plastique et mis le tout dans un plat à congélation.

Cela fonctionne également très bien avec l’aneth et la coriandre. Cette méthode est idéale pour assaisonner les soupes ou les assiettes.

Beurre aromatisé

Pour passer les surplus de fines herbes, on peut aussi faire des beurres aromatisés comme « citron et ciboulette » ou « ail et persil ». On mélange les fines herbes à du beurre ramolli à la température de la pièce puis on roule ensuite le beurre dans une pellicule plastique que l’on peut mettre au réfrigérateur ou au congélateur. Il ne reste plus qu’à découper de petites rondelles pour le service.

Un délice sur des grillades de poisson ou des crevettes!