Virée gourmande aux Iles-de-la-Madeleine

Quand on pense aux Îles de la Madeleine, ce sont souvent les kilomètres de plages de sable, les falaises orangées ou encore les couchers de soleil inoubliables qui nous viennent en tête.

Mais au-delà de ces formidables paysages, les Îles sont aussi une destination gourmande.

Au mois de mai, j’ai été invitée à participer à la tournée #tripauxiles pour découvrir tout ce que l’archipel a à offrir, même hors saison.

Car contrairement à ce que l’on pourrait croire, la vie est riche et continue une fois la saison estivale passée.

J’aurai l’occasion de vous reparler de tout ce qu’on peut faire aux Îles, mais en attendant, commençons par l’essentiel… Qu’est-ce qu’on mange aux Îles?

Quelques spécialités culinaires des Îles de la Madeleine

Voici quelques-unes des nombreuses spécialités culinaires des Îles, à goûter lors de votre séjour dans l’archipel.

Les galettes à la morue

Les galettes à la morue - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine: spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Les galettes à la morue sont un plat traditionnel délicieux.

On peut les accompagner d’une petite salade verte pour un lunch délicieux.

Le « pot en pot »

Le pot en pot - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Si le Lac-St-Jean a sa tourtière, les Îles ont leur pot en pot, un pâté aux fruits de mer avec pétoncles, palourdes, homard et pommes de terre.

Un régal!

Le hareng boucané

Le hareng boucané - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Le hareng boucané, d’abord mis en saumure avant d’être lentement boucané entre 60 et 90 jours, suivant la méthode traditionnelle au Fumoir d’Antan.

Le bouilli à la viande salée

Le bouilli salé Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Le bouilli à la viande salée est un plat maison qui rappelle le pot-au-feu, et que vous aurez peut-être un peu plus de difficulté à trouver au restaurant.

Nous avons eu la chance d’en manger chez notre hôte de l’Agence de Location des Îles (merci pour l’excellent souper Marie-Ève!).

Le boeuf salé, cuit lentement, est délicieux et apporte au bouillon et aux légumes une richesse de saveurs!

On termine la cuisson avec la poutine, une sorte de pâte à pain que l’on verse sur le dessus de la préparation pour la faire cuire.

Les banax

Les banax - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Les banax  sont une pâte frite tressée qui rappelle les beignets (et banax est aussi le surnom que l’on donne aux gens de Fatima).

C’est cochon et délicieux!

La pâte est légère et on sert les banax avec une sauce aux oeufs (mélasse et oeufs), du caramel maison, du chocolat ou du sirop d’érable.

Ceux du Decker Boy sont un incontournable.

Dans la famille des beignets, on retrouve aussi le croquignole qui lui, est un beignet frit dans de l’huile de loup-marin.

C’est par contre plus difficile à trouver donc si on vous en propose, sautez sur l’occasion!

La viande de loup-marin

Produits du loup-marin - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Aux Îles, on retrouve plusieurs produits et plats qui mettent en valeur la viande du loup-marin.

Un bien nécessaire puisque la surpopulation actuelle de phoques fait des ravages pour l’industrie de la pêche. (Je vous invite d’ailleurs à lire cet article où j’en parle plus en détail).

Vous pourrez manger les produits du loup-marin à la Boucherie spécialisée Côte-à-Côte,  à l’Auberge du Port qui en sert dans quelques plats pour le brunch ou aux Pas-Perdus qui sert un burger au loup-marin.

La bagosse

La bagosse - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

La bagosse est un vin à base de fruits (framboises, bleuets, berries, etc.) ou de plantes (pissenlit).

Ce fut longtemps le seul alcool disponible sur l’Île.

Les fruits de mer et le homard

Homard -Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Un voyage aux Îles de la Madeleine sans goûter aux fruits de mer serait bien dommage.

Selon les saisons, palourdes, bourgots, mactre de stimpson, pétoncles et crabes vous régaleront.

Sans oublier le homard, le meilleur du monde!

Parce qu’il vit sur des fonds rocailleux.le goût de la chair du homard des Îles est unique et délicat.

Agrotourisme aux Îles : visite des producteurs et des artisans

Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

L’agrotourisme, cette forme de tourisme qui consiste à se rendre directement chez les agriculteurs et artisans de produits est en plein essor, et s’il y a bien une place pour en faire, c’est aux Îles de la Madeleine.

Ces visites donnent toujours lieu à de belles rencontres avec des gens passionnés, permettent de goûter à plusieurs produits et de comprendre tout le travail derrière ces délices.

On repart charmé et immanquablement, les bras plein de produits.

Le Fumoir d’Antan

Fumoir d'Antan - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

La pêche et le boucanage du hareng sont dans la famille Arseneau depuis trois générations.

Mais le boucanage, technique qui consiste à fumer les viandes ou les poissons, se pratiquait aux Îles de la Madeleine depuis encore plus longtemps, avant le début du siècle.

Le Fumoir d’Antan a vu le jour au début des années 40.

Si les fumoirs étaient nombreux près des ports de pêche, l’industrialisation, la diminution des harengs et la surpêche, durant les années 65-70, ont entraîné leur démantèlement.

Mais, heureusement, on pouvait compter sur les frères Arseneau pour repartir le boucanage aux Iles, au cours des années 90.

Aujourd’hui, le Fumoir d’Antan est le dernier bâtiment historique de pêche aux Îles et également un économusée, où l’on en apprend davantage sur cette technique et son histoire.

Économusée du Fumoir d'Antan - Virée gourmandes aux Iles de la Madeleine : spécialités locales, agrotourisme et bonnes adresses

Si vous êtes chanceux, vous pourrez aussi voir des harengs en train d’être boucanés.

Avant d’être boucanés, les harengs sont mis dans la saumure pendant quelques jours avant d’être enfilés à la main sur des baguettes et suspendus dans le fumoir pendant 60 à 90 jours.

Durant cette période, ils sont fumés lentement et les feux constamment entretenus, afin de déshydrater tranquillement les poissons.

Boucanage des harengs - Fumoir d'Antan

Une fois le boucanage terminé, les harengs sont filetés et vendus tels quels ou marinés.

Évidemment, on ne pouvait pas partir sans déguster les produits! Voici le fameux Ben à Ben, irrésistible conteur et boucaneur en chef.

Ben à Ben - Fumoir d'Antan - Virée gourmande aux Iles de la Madeleine
C’est un moment sérieux, fini de plaisanter! Je ne le sais pas encore mais je m’apprête à goûter au meilleur saumon fumé de ma vie.

Le Fumoir d’Antan fait du boucanage selon la méthode traditionnelle mais a également un fumoir mécanique pour le saumon, les pétoncles, le maquereau, le beef jerky et tous les autres produits fumés.

À noter que le fumoir est ouvert d’avril à septembre et le reste de l’année sur demande.

Fumoir d’Antan
27, Chemin du Quai, Havre-aux-Maisons, Îles de la Madeleine
Site web

La Fromagerie du Pied-de-Vent

La Fromagerie du Pied-de-Vent - Virée gourmande aux Iles


La Fromagerie du Pied-de-Vent est un autre joyau gastronomique des Îles, au nom aussi évocateur de l’archipel que le goût de leur fabuleux fromages.

Le Pied-de-Vent, c’est le nom des rayons de soleil qui percent les nuages, des colonnes de soleil annonciatrices de vent.

Ouverte en 1998, cette fromagerie est également un économusée et la seule ferme laitière de l’archipel.

Lors de la visite, on y apprend non seulement les origines de la tradition fromagère au Québec mais comment les fromages sont fabriqués sur place.

Voici quelques-uns des fromages dégustés lors de notre visite :

Le Pied de vent, un des fromages les plus connus de cette fromagerie à l’extérieur de l’Île, est un fromage à croute mixte, affiné durant 60 jours avec des saveurs de beurre, de crème et de noisette.

La Tomme des demoiselles a une pâte plus ferme et plus riche et fait référence aux buttes des demoiselles où les femmes allaient, à l’époque, regarder les bateaux arriver.

Fromage saisonnier, la Tomme des Demoiselles estivale, saupoudrée de paillette de houblon affinée avec la bière Corne de Brume a été un gros coup de coeur pour moi. A vous procurer sans faute.

Le Jeune-Cœur est le nom donné aux jeunes phoques quand il perdent leur pelage.

Ce fromage à pâte molle à croûte fleurie, aux saveurs crème et de champignons est sublime!

Si le nom des fromages sont inspirés des Îles, ceux-ci sont également fabriqués à partir du lait des vaches élevées sur l’archipel.

Hé oui, la Fromagerie du Pied-de-Vent compte le premier et seul troupeau laitier de l’archipel, composé de vaches de la race Canadienne.

Et lors de la visite de la ferme, on comprend vite qu’élever des vaches aux Îles comporte son lot de défis, notamment pour trouver toute la nourriture nécessaire.

Avec un tel panorama s’offrant aux vaches lorsqu’elles viennent brouter, pas étonnant que leur lait soit si bon!

Fromagerie au Pied du Vent - Virée gourmande aux Iles de la Madeleine

La Ferme se visite de juin à septembre et la fromagerie est ouverte à l’année.

Fromagerie du Pied-de-Vent
149, chemin Pointe-Basse, Havre-aux-Maisons
Site web

Le Barbocheux

Barbocher, en madelinot, c’est aller prendre un verre de maison en maison. Et pour prendre un verre, la bagosse du Barbocheux est parfaite!

La bagosse a longtemps été considérée comme la « bière des Îles » même s’il s’agit d’un vin de fruit.

Celle du Barbocheux est faite de culture biologique, avec leur propre production de petits fruits mais aussi de fruits récoltés à la main comme la canneberge sauvage qui pousse sur les dunes ou les berries (des airelles).

Parmi leurs produits on retrouve :

  • la Bagosse fraises et framboises, un vin rosé demi-sec parfait pour l’apéro;
  • la Bagosse Canneberge et Pissenlit, un peu plus corsé et parfait avec des produits fumés ;
  • le Moussaillon, un mousseux rhubarbe et fraise qui accompagnera bien les huîtres ;
  • Le Chalin, un vin fortifié plus sucré et liquoreux à 19% fait avec des bleuets et des berries. D’ailleurs Chalin veut dire coup de chaleur et ce vin porte bien son nom ;
  • L’Arielle une liqueur de framboise absolument fantastique! A boire seule sur glace, avec un peu d’eau gazeuse, en kir avec vin blanc ou mousseux ou même versée sur les desserts.

Le Barbocheux
475 chemin Cap-Rouge, Havre-aux-Maisons
Site web

La pêche aux homards

Il ne s’agit pas d’agrotourisme à proprement parler, mais s’intéresser à la pêche aux homards, soit en accompagnant des pêcheurs ou en vous promenant sur les quais est le meilleur moyen de découvrir l’univers de la pêche et le travail qui permet de savourer ces crustacés.

J’ai eu l’occasion d’accompagner des pêcheurs en mer, une expérience inoubliable dont je vous parle dans cet article.

Plus d’articles sur les Iles de la Madeleine

Passeport #tripauxiles

Le passeport permet d’obtenir différents rabais et/ou produit exclusifs chez la vingtaine de partenaires participant au #tripauxiles.

Pour l’obtenir, il suffit de réserver un séjour de 7 jours auprès de l’Agence de location des îles ou des partenaires hébergeurs. Il est bon pour l’année.

Tous les détails de la campagne et sur le passeport sur tripauxiles.com.

Cet article fait suite à ma participation à la tournée de presse #tripauxiles organisée par l’Agence de location des Iles et Voyage numériQC. Un énorme merci à tous les partenaires participants pour nous avoir si bien reçus!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.