San Francisco et ses maisons victoriennes

Avec ses vues imprenables sur l’océan, sa gastronomie, ses rues pentues et sinueuses,son ambiance détendue et son architecture, il est difficile de ne pas succomber au charme de San Francisco.

Après y avoir passé quelques jours cette année, San Francisco est d’ailleurs devenue une de mes villes préférées aux États-Unis. Impossible de tout voir en un si court laps de temps car l’endroit regorge de musées, de lieux à visiter, de parcs et d’attractions, sans compter que c’est un réel plaisir de simplement se promener dans ses rues pour apprécier l’architecture des maisons victoriennes. Il faut faire des choix et se dire qu’on y reviendra sans faute!

Pour vous aider à avoir un bon aperçu de ce que la ville a à offrir, voici mes 10 incontournables pour une première visite. La météo jouant en ma faveur lors de ma visite, j’ai préféré me concentrer sur les quartiers plutôt que les musées, mais sachez que San Francisco en compte de très réputés dont le fraîchement rénové SF Moma.

1. Alcatraz

Un des moments forts d’un séjour à San Francisco est sans contredit la visite de la célèbre prison Alcatraz. Située sur une île dans la baie de San Francisco et fermée depuis 1963, cette prison a toujours stimulé l’imagination des gens. Elle a entre autres accueilli des prisonniers célèbres dont Al Capone. Entre tentatives d’évasion ratées, visite des cellules et vues sur la ville, on en apprend beaucoup sur ce qui a été la vie de cette célèbre prison et des gens qui l’ont habitée.

Bon à savoir : achetez vos billets longtemps à l’avance. On dit que la visite de nuit est à faire, mais même à 2 mois d’avance, tout était complet pour nos dates pour ce tour.

Arrivée à Alcatraz - San Francisco
Arrivée à Alcatraz
Alcatraz - San Francisco
 
Alcatraz - San Francisco
 
Vue de San Francisco à partir d'Alcatraz
Vue de San Francisco à partir de la prison

2. La gastronomie

Avec plus de restaurants par habitant que dans n’importe quelle autre ville américaine, vous pouvez être assuré de bien manger à San Francisco et ce, peu importe votre budget.
J’ai déjà listé les spécialités et donné quelques bonnes adresses sur le blogue mais sachez que vins, bières locales, crabes et fruits de mer, chocolats, sour bread, clam chowder, tacos, bbq coréen, cuisine fraîche et innovatrice n’attendent que vous !

Gastronomie - San Francisco
Crabe « wharf’s style » avec tomates, vin blanc et ail et un bol de cioppoli, avec ses gros morceaux de crabes, crevettes et calmars

3. Fisherman’s Wharf et le Pier 39

Attraction touristique par excellence de la ville, il ne faut pas bouder son plaisir et rater cette visite. À l’origine un quai de pêcheurs et de marchands de poisson, c’est aujourd’hui un concentré de restaurants de fruits de mer proposant crabes et autres délices, d’attractions et de boutiques de souvenirs.

À ne pas manquer, le Musée Mécanique qui réunit plus de 200 jeux anciens et d’autres plus récents. Avec ses diseuses de bonne aventure, ses jeux d’époque et ses jeux d’arcade, c’est un lieu assez original qui mérite bien d’y dépenser quelques 25 sous pour être replongé en enfance.

Attiré par l’odeur du pain, vous voudrez peut-être également visiter la boulangerie Boudin, connue pour son fameux pain au levain, ou faire un petit coucou à la colonie d’otaries qui a élu résidence au Pier 39 suite au tremblement de terre de 1989. L’aquarium mérite également un petit arrêt, surtout si vous n’avez pas l’occasion d’arrêter à celui de Monterey (si vous pouvez choisir entre les deux par contre, privilégiez celui de Monterey!).

Dernière attraction qui mérite le détour, le parc Maritime de San Francisco et ses bateaux d’époque que l’on peut visiter dont le Balclutha, un beau trois mâts, le remorqueur Hercules construit en 1907 et le Eureka, un traversier datant des années 1890.

Fisherman’s Wharf, le Pier 39 et le parc maritime sont tous situés à distance de marche les uns des autres.

Fisherman's Wharf - San Francisco

Fisherman's Wharf - San Francisco

4. Le Golden Gate Bridge

Si San Francisco ne devait être associé qu’à un seul symbole, ce serait probablement le Golden Gate Bridge, souvent caché par le fameux brouillard caractéristique de la ville. Accessible à partir du Presido, ce grand parc qui abrite aussi plusieurs musées, c’est un must de traverser le pont. À pied, en vélo ou en auto, vous aurez l’embarras du choix. Il existe également plusieurs beaux points de vue pour l’admirer à partir de la ville. Crissy Field en est un bel exemple tout comme Baker Beach.

Golden Gate Bridge - San Francisco

5. Mission District et ses murales

Un après-midi passé à se balader dans le quartier Mission est un autre incontournable de la ville. Une visite s’impose à la Mission Dolores, 6e des 21 missions édifiées en Californie, suivie d’un arrêt à la crèmerie Bi-Rite pour déguster une crème glacée au caramel salé (pour éviter la file, essayez d’arriver un peu avant l’ouverture le matin). Mais c’est aussi pour ses murales colorées qu’on aime le quartier Mission.

La mission de Mission District - San Francisco
La Mission Dolores
Les murales du quartier Mission District
Les murales qui ornent les murs des bâtiments

6. Les maisons victoriennes

Les Painted Ladies, ces maisons victoriennes construites à la fin du 19e siècle sont emblématiques de San Francisco. Aperçues dans de nombreux films et sur des cartes postales, vous pourrez les admirer depuis Alamo Square. Mais au détour de vos promenades dans la ville de San Francisco, vous aurez également l’occasion de croiser beaucoup d’autres maisons victoriennes.

Les Painted Ladies - San Francisco
Les Painted Ladies

7. Le quartier Chinois

Biscuits chinois, étalages de fruits exotiques, de tortues ou de grenouilles à vendre, lanternes suspendues… une balade dans le quartier chinois est un régal pour les yeux et les papilles. D’ailleurs, ne manquez pas un arrêt dans un des nombreux restaurants de dim sum du quartier et à la Golden Gate Fortune Cookie Factory sur Ross Alley. Si cette dernière tient un peu de l’attrape-touriste, les biscuits fraîchement faits feront une bonne collation entre deux balades dans ce quartier coloré.

Chinatown - San Francisco

8. Lombarb Street

Évidemment, il faut faire un arrêt sur la très sinueuse Lombard Street et ses virages en épingles à cheveux. Rendue célèbre à cause de la scène de la poursuite avec Steve McQueen dans le film Bullitt, ce ne serait par contre pas la rue la plus tortueuse de San Francisco. La palme appartiendrait à la rue Leavenworth.

Lombard Street- San Francisco
Lombard Street

9. Les cable car

Seule ville au monde où les cables car sont toujours en action, un tour en cable car est une pause bien méritée pour nos mollets et très divertissante. On se croirait presque dans un petit manège. Ça monte, ça descend, ça tourne, petits et grands y trouveront leur compte au son de la sonnette du cable car et du chauffeur qui annonce ses prochaines manoeuvres : « Watch out, left turn! » Ding Ding Ding!.

Par contre, pour éviter la queue, choisissez d’autres arrêts que celui de Ghirardelli Square ou présentez-vous à des heures atypiques (tôt le matin ou tard le soir). L’intersection de Mason et Bay streets est également un bon endroit où prendre le cable car.

Pour en apprendre plus à leur sujet et sur leur fonctionnement, ne manquez pas une visite au cable car museum où on peut voir les mécanismes de traction des câbles toujours en activité.

Cable Car - San Francisco
Cable Car

10. Haight Hasbury

Ancien repère de hippies et du « faites l’amour pas la guerre », on visite aujourd’hui ce quartier pour ses friperies, ses boutiques originales et rigolotes, ses librairies, ses cafés branchés et son atmosphère relaxe.

Haight Hasbury - San Frnacisco
Haight Hasbury

Pour réussir sa visite

City Pass et Go Card

Le prix des attractions touristiques à San Francisco est assez élevé si bien que la facture totale peut vite s’avérer salée. Dans ce cas, si vous comptez faire plusieurs attractions et musées, il vaut vraiment la peine de comparer les prix d’entrée avec le coût de la City Pass et de la Go Card.

La City Pass permet d’accéder à plusieurs musées ainsi qu’à l’Aquarium de San Francisco ou de Monterey en plus de donner accès aux cables car et aux tram. À 94$ par adulte, le prix semble cher sur le coup mais la carte est vite rentabilisée si vous utilisez toutes les entrées. Pour avoir plus d’informations et vous procurer la City Pass

La Go San Francisco Card donne accès à un peu plus d’attractions que la City Pass mais est valide pour une durée de 1 à 5 jours selon le forfait choisi.

Logement

Le logement est l’autre élément qui peut faire mal au budget lors d’un séjour à San Francisco, à moins d’opter pour AirBnb ou pour les auberges de jeunesse (également à réserver à l’avance, elles étaient toutes complètes lors de notre séjour). Nous sommes restés au Seaside Inn Motel, un motel qui n’a rien de particulier à part d’être bien situé sur Lombard Street et dont les petites chambres propres viennent d’être rénovées. Pour le rapport qualité-prix, nous sommes bien tombés.

Plus d’articles sur la Californie

Merci à San Francisco Travel de m’avoir si bien reçue. La City Pass ainsi que la Go Card m’ont été gracieusement fournies.
Cet article contient des liens d’affiliés. Ceci signifie donc qu’une commission sera reçue pour tout achat effectué sur le site affilié. Le prix ne changera pas pour vous mais les revenus perçus nous permettront de couvrir les frais reliés à la maintenance du site.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.