3 lb d'écrevisses vapeur - Spécialités culinaires de la Louisiane

La cuisine que l’on retrouve en Louisiane est à l’image de son côté festif et éclaté, coloré et épicé. Tout comme son histoire et sa culture, la Louisiane se classe à part quand vient le temps de parler de sa gastronomie. C’est une cuisine métissée, qui contraste avec ce que l’on retrouve ailleurs aux États-Unis.

Les différentes influences qui ont façonné la Nouvelle-Orléans et la Louisiane se retrouvent également dans les plats ; des inspirations européennes mais également africaines et antillaises.

On retrouve aussi dans cette cuisine cajun et créole une grande richesse d’ingrédients, tant au niveau des épices que de la viande, des poissons ou des légumes.

Cuisine cajun ou cuisine créole?
Pour résumer, la cuisine cajun est celle des Acadiens venus en Louisiane. La cuisine créole, quant à elle, est à l’image de la définition du terme créole, un mélange d’influences européennes, antillaises et africaines.

Les huîtres grillées

Si je consomme généralement mes huîtres crues, celles qui étaient servies en Louisiane lors de mon passage étaient si charnues (et énormes) que je ne pense pas que j’aurais pu les manger autrement que cuites. Et c’est tant mieux, car ici, on maîtrise l’art de griller au charbon ou au feu de bois les huîtres.

Chaque restaurant a sa recette et c’est un délice à chaque fois. Que les huîtres soient agrémentées de tomates, de beurre à l’ail, de chili ou de pancetta, parmesan et citron, c’est le top! A ne pas manquer, à la Nouvelle Orléans, celles de chez Irene’s et de chez Cochon et à Houma, celles du restaurant Cristiano.

Les huitres grillées de Chez Cochon à la Nouvelle-Orléans, un régal - Spécialités culinaires de la Louisiane

Un petit mot sur les huîtres Rockefeller : Les huîtres Rockfeller ont été inventées au restaurant Chez Antoine. Ce restaurant fait figure d’institution et à peu près tous les guides touristiques recommandent d’y aller. Tant qu’à moi, à moins de vouloir absolument cocher ce lieu de votre liste de to-do, vous pouvez sauter la visite. C’est la seule fois de tout le séjour où on a été mal accueilli et où on a le moins bien mangé, pour très cher en plus. Sinon, l’endroit est effectivement très beau, au charme suranné et lié à l’histoire de la ville. Si vous y allez, demandez à faire la visite du restaurant après votre repas, ça vaut la peine.

Les Po-Boys

Contraction des mots Poor Boy, il s’agit d’un sandwich composé d’un pain sous-marin blanc, de sauce (souvent de la mayonnaise mais pas toujours), d’un ingrédient cuit (crevettes panées, languettes de poulet, roastbeef, pastrami, crabe, huîtres, alligator, etc), et garni de laitue, tomate et cornichon. On n’est pas ici dans la haute gastronomie mais les sandwichs sont bons et consistants (très ! un sandwich suffit pour 2 personnes). Dites-vous que si la garniture du po-boy déborde dans l’assiette, c’est que c’est réussi.

A la Nouvelle-Orléans, vous aurez l’embarras du choix pour en manger des bons. A ne pas manquer celui au pastrami et moutarde créole du Napoleon House et ceux servis chez Johnny’s Po-Boys, dont celui aux crevettes popcorn.

Chez Johnny's Po-Boys, Nouvelle-Orléans
Po-Boy aux crevettes pop-corn chez Johnny's Po-Boys, Nouvelle-Orléans. Si la garniture du po-boy déborde dans l’assiette, c’est que c’est réussi.

Les muffulatas

Le muffulata est l’autre sandwich iconique de la Nouvelle-Orléans. Servie tiède ou froide, la muffulata est composée de viandes froides, de mozzarella et d’une salade d’olives et de plusieurs ingrédients (carottes, pois chiches, câpres, etc).

J’ai adoré celle servie chaude au Napoleon House avec le fromage un peu fondant (un quart suffit et on offre aussi la muffulatta en salade avec la vinaigrette maison qui est à tomber). Le sandwich du Central Grocery est également à essayer, surtout que la salade d’olives est préparée sur place.

Muffulata et Pimm's au Napoleon House

Le Boudin blanc épicé

Spécialité cajun, c’est une saucisse de porc, d’oignon, de riz et d’épices. Si j’ai bien aimé le goût, j’avoue avoir accroché un peu sur la texture de la viande passée au hachoir. Mais c’est définitivement à goûter, chaque commerce a sa propre recette et on déguste le boudin sur le pouce, au déjeuner ou pour un repas complet. Pour les fans, il ne faut pas manquer la Cajun Boudin Trail, un itinéraire gourmand qui répertorie les meilleurs boudins.

Le boudin cajun

L’étouffée d’écrevisses

Un grand favori du voyage! L’étouffée est composée d’écrevisses écaillées (yes!) et d’une savoureuse sauce épicée, le tout servi sur du riz. C’est un régal. Si vous allez visiter Avery Island, il faut arrêter au restaurant attenant à l’usine de Tabasco. L’étouffée d’écrevisses est succulent (et pas cher), sans parler des nachos aux écrevisses!!

Étouffée d'écrevisse servie au restaurant d'Avery Island, attenant à l'usine de Tabasco. Délicieux!

Écrevisses vapeur

Autre classique louisianais, les écrevisses vapeur. Mais les décortiquer demande un certain tour de main, bien que le goût en vaille la peine ! Vous pourrez comparer votre vitesse avec celle des habitués, qui décortiquent le tout proprement et rapidement, tout en jasant. Pas besoin de chercher une place fancy pour en manger, il y a plusieurs petits shacks ouverts en saison qui en offrent des bonnes.

3 livres d'écrevisses à décortiquer, y'a rien là!
A Lafayette, juste avant d’attaquer mon 3 livres d’écrevisses!

Le gombo

Plat de la cuisine créole, le gombo est une soupe très épaisse, servie avec riz, fruits de mer ou viandes. C’est la présence d’okra qui donne ce côté épais au bouillon. Pas nécessairement mon plat favori, mais à goûter tout de même. Si vous n’êtes pas certains d’apprécier, commandez les petites portions servies en entrée ou en accompagnement plutôt que le gros plat. 😉 Et n’oubliez pas, s’il n’y a pas d’okras, ce n’est pas un gombo!

Le gumbo du Gumbo Shop à la Nouvelle-Orléans

Les beignets

Avec ces beignets, on ne fait pas dans le léger! Ils sont tout de même excellents avec un café, tout frais préparés alors qu’ils sont encore chauds et que le sucre sur le dessus fond un peu. Mais je vous préviens, vous aurez envie d’aller faire une sieste après, surtout si vous mangez les trois que contient une portion. Le Café du Monde est l’institution (touristique) où en commander mais s’il y a trop de monde, Café Beignet est une excellente alternative.

Les beignets du Café du Monde

Les pralines

Autres sucreries à découvrir, les pralines sont un mélange de sucre de canne et de noix de pécan. Le goût et la texture rappellent le sucre à la crème. On en trouve partout et de nombreuses compagnies en fabriquent.

Le bread pudding

Le bread pudding, c’est un peu le dessert officieux de la Nouvelle-Orléans. Morceaux de pain, oeufs, sucre et lait composent ce gâteau rehaussé d’un sirop au rhum. Miam!

Le bread pudding servi chez Napoleon House
Le Bread pudding servi chez Napoleon House

Les cocktails

Qui dit Nouvelle-Orléans dit faire la fête cocktail en main! Parmi ceux à essayer notons :

Le Sazerac : Cocktail officiel de la Nouvelle-Orléans, c’est un coup de coeur pour moi. Il est composé de Sazerac (un rye), d’Herbsaint (une liqueur à base d’herbes qui rappelle l’absinthe), de bitters et de sirop simple.

Où en déguster un : A la Nouvelle-Orléans, le bar de l’Hôtel Roosevelt, le Sazerac Bar, est la place où il faut aller. C’est un peu plus dispendieux qu’ailleurs mais c’est le meilleur sazerac en ville et le décor en vaut la peine.

Pour un bon plan, essayez le Domenica, un des restaurants de l’hôtel situé juste à côté, qui offre les cocktails (dont le sazerac) et les pizzas à moitié prix durant le Happy Hour de 14h à 18h. Génial pour un apéro et un souper (tôt) à bon prix.

Le Sazerac

Le Pimm’s : Fait de Pimm’s no 1, de sirop simple, de jus de citron et d’une tranche de concombre.

Le Hurricane : Ce cocktail de jus de fruit (passion, orange, citron), de grenadine, de rhum et de glace pilée est à déguster au Bar Pat O’Briens, qui a une magnifique cour intérieure et est l’instigateur de ce cocktail louisianais.

Mint Julep : Cocktail typique du sud américain, cette boisson avec menthe fraîche, bourbon, eau, sucre et glace est parfaite par une chaude journée.

Et la liste pourrait continuer encore… du fameux riz et haricots rouges (red beans & rice), au jambalaya, ce cousin de la paella, en passant par l’alligator, le Hand Grenade ou encore le poulet frit.

Oui, la Nouvelle-Orléans et la Louisiane sont une bonne destination pour les gourmands!

Je vous présenterai bientôt mes coups de coeur à la Nouvelle-Orléans et plusieurs autres bonnes adresses où prendre un verre et manger.

Vous partez bientôt visiter la Nouvelle-Orléans ou la Louisiane? Épinglez cet article!

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.