Lorsqu’on voyage, personne n’est à l’abri de retard de vol, d’un bris mécanique, de surréservation ou même d’annulation de vol.  Comme il n’est pas évident de savoir quels sont nos droits en tant que passagers et quelles sont les compensations que l’on peut obtenir, on peut se tourner vers des compagnies telles que Flightright, des experts en droit aérien et indemnisation en cas de retard de passagers. Flightright connaît sur le bout des doigts tout ce qui touche la législation aérienne et offre un service de réclamation clé en main.

Si votre vol est retardé de plus de trois heures, qu’on vous refuse l’embarquement ou que votre vol est annulé, Flightright vérifie votre admissibilité à une indemnisation selon le Règlement européen sur les droits des passagers n°261/2004 puis s’occupe de faire la demande et les suivis auprès de la compagnie aérienne pour vous.

Une réglementation pour protéger les droits des passagers

Que faire en cas de vol retardé ou annulé ?
Crédit photo: Pixabay

Lors de telles situations, si les conséquences sont parfois minimes, elles peuvent aussi entraîner leur lot de complications, voire même gâcher les vacances. Et je peux vous en parler en connaissance de cause!  

En 2010, mon vol de retour en partance de Venise a été devancé de plusieurs heures. N’ayant pas revérifié l’heure du vol à l’avance (on apprend aussi de ses erreurs), je me suis présentée à l’aéroport un bon moment après le départ de l’avion. 

À ce moment, j’aurais adoré connaître l’existence du type de service que Flightright offre. Avec mon conjoint, nous avons dû négocier avec la compagnie aérienne un vol de retour le lendemain puis trouver en catastrophe une chambre d’hôtel « abordable » à Venise, à nos frais.  Évidemment, la compagnie aérienne dont je tairai le nom ne s’est pas précipitée pour offrir un dédommagement quelconque même si le règlement existait déjà!

Qu’est-ce que le Règlement européen sur le droit des passagers aériens ?

Que faire en cas de vol retardé ou annulé ?
Crédit photo: VanveenJF / Unsplash

Le Règlement européen sur le droit des passagers aériens existe depuis 2004 et stipule que les retards ou annulations de vol, la surréservation ou les refus d’embarquement sont des entraves aux droits des passagers, sous certaines conditions.

Et bonne nouvelle, peu importe votre nationalité, vous pouvez demander l’indemnisation. Cela touche aussi bien les vols réguliers que ceux compris dans un forfait touristique, dans le cadre d’un voyage d’affaires ou réservés auprès d’une compagnie aérienne low-cost.

Pour que le règlement s’applique, certains critères doivent toutefois être respectés. Entre autres :

  • l’aéroport d’origine doit être situé dans un pays membre de l’UE  ou ;
  • l’aéroport d’arrivée et le siège social de la compagnie aérienne doivent être situés dans un pays membre de l’UE ;
  • dans le cas d’un retard, le délai doit être de plus de trois heures.

Certaines situations ne sont pas couvertes comme les urgences médicales, la foudre ou le terrorisme.  

Le règlement prévoit des compensations financières, mais également un accès à des services de base en cas de vols annulés ou retardés depuis plusieurs heures et le droit de demander une place sur un autre vol ou de se retirer du vol lorsque celui-ci est annulé ou retardé de plus de 5 heures.

Comment réclamer auprès des compagnies aériennes?

Que faire en cas de vol retardé ou annulé ?
Crédit photo: JESHOOTS.COM / Unsplash

Vous pouvez bien sûr faire vous-même la réclamation auprès de la compagnie aérienne. Si vous choisissez cette option, assurez-vous de bien lire le règlement pour recevoir une pleine compensation puisque cette dernière varie en fonction de plusieurs facteurs dont le nombre d’heures de retard, la durée du vol, etc. Après tout, vous ne voulez pas vous retrouver avec un crédit pour un prochain vol quand vous auriez pu avoir un montant d’argent et une chambre d’hôtel.

Mais comme il peut être assez difficile de s’y retrouver parmi les différentes réglementations et les politiques des compagnies aériennes, le plus simple reste de faire affaire avec des experts en droits aériens comme Flightright qui fera les démarches et les suivis pour vous.

De votre côté, vous n’aurez qu’à conserver vos billets d’avion, toutes les communications de la compagnie aérienne ainsi que les reçus des dépenses encourues suite à cette situation. Notez également les heures de retard et renseignez-vous sur les raisons du délai auprès de la compagnie aérienne.

Autres conseils pour minimiser les désagréments

Bien que ces situations soient hors de notre contrôle en tant que voyageurs, on peut aussi poser des gestes simples pour minimiser les désagréments encourus ou éviter d’être mal pris :

  • vérifiez toujours à l’avance l’heure de départ de votre vol au cas où il serait devancé ou retardé;
  • inscrivez-vous aux alertes par courriel ou message texte pour être informé de toute modification au vol;
  • prenez une assurance voyage, surtout si vous réservez votre billet d’avion plusieurs mois à l’avance.

______
Décharge: Cet article est commandité par Flightright.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.