La cathédrale Arequipa
La cathédrale qui donne sur la Place d'Armes

Surnommée la « ville blanche » et deuxième ville en importance du Pérou, la belle Arequipa est nichée à 2300 mètres d’altitude au pied du volcan Misti. Cette ville comprend de très beaux monuments et musées à visiter que j’ai eu le plaisir de découvrir lors des 2 journées où j’y suis restée. Elle compte également de très bons restaurants, dont j’avais parlé dans un article précédent Mes bonnes adresses pour manger au Pérou.

Volcans - Arequipa
Les montagnes qui dominent la ville d’Arequipa, vues du toit de la cathédrale.
Une des nombreuses églises de la ville, l'église San Agustin
Une des nombreuses églises de la ville, l’église San Agustin
rues Arequipa
Bien que la majorité des bâtiments d’Arequipa soient constitués de pierre volcanique blanche, d’où son surnom, elle compte aussi de jolies rues colorées.

Quoi voir à Arequipa

La Plaza de Armas

Très animée, cette belle place est encadrée sur trois côtés par une rangée de bâtiments et d’arcades et par la façade de la cathédrale en pierre blanche. Elle est régulièrement le lieu de rassemblements (on a d’ailleurs pu y voir une manifestation lors de notre séjour). Notre hôtel, le Sonesta, dont la terrasse donnait sur la place nous a permis de bien en profiter.

La cathédrale Arequipa
La cathédrale qui donne sur la Place d’Armes

La Place d'Armes - intérieur

Ces arcades abritent aussi une galerie commerciale avec de nombreux étals de souvenirs où on peut acheter chandails, ponchos et quantité d’autres souvenirs.

La cathédrale d’Arequipa

Située sur la Place d’Armes, elle a été endommagée puis reconstruite suite aux nombreux tremblements de terre de la région. L’une de ses tours, démolie par le séisme de 2001, a été relevée en 2002. Nous avons pris la visite avec un guide, fort intéressante. Nous avons également pu monter sur le toit, à partir duquel on a une belle vue sur la Place d’Armes et les montagnes environnantes.

Cathédrale Arequipa

cathedrale2

La cathédrale, un de ses clochers et la chaire en bois sculptée, soutenue par un diable
La cathédrale, un de ses clochers et la chaire en bois sculptée, soutenue par un diable

Le Museo Santuarios Andinos

Ce musée est dédié à Juanita, la momie d’une jeune fille retrouvée en 1995, dans les glaces du volcan Ampato, à 6300 mètres d’altitude. Elle y aurait été sacrifiée par les Incas il y a environ 500 ans. Il s’agit de la momie la mieux conservée au monde puisqu’elle est restée prise dans les glaces durant toutes ces années.

Les visites se font avec un guide, et bien que le clou de la visite soit la possibilité de voir Juanita, ce sont la visite et les explications du guide que j’ai le plus appréciées. On y apprend une foule de détails intéressants sur la culture incas et l’organisation de la société, sur comment les futurs sacrifiés étaient choisis dès leur naissance et élevés dans ce sens. On ne peut qu’être impressionné par la longue marche de Juanita, partie de Cusco pour se terminer au sommet du volcan Ampato. Le musée expose plusieurs objets de cette époque, comme des vêtements, des figurines et des statuettes retrouvés en haut de la montagne. Par contre, la momie, bien que presque intacte, est difficile à voir derrière les vitres où elle est maintenue, dans une salle réfrigérée et sombre.

Le Couvent Santa Catalina

Sans conteste, la visite à ne pas manquer à Arequipa est celle du coloré couvent de Santa Catalina. Construit en 1579, il s’agirait du plus grand couvent au monde, tellement grand qu’il peut faire penser à une petite ville au sein de la ville d’Arequipa, avec ses rues, ses jardins et ses maisons. Aujourd’hui, les religieuses occupent une partie plus récente du couvent.

Santa Catalina

Santa Catalina

Calle Cordova - Santa Catalina
Calle Cordova

Le Cloître des orangers Santa Catalina

Le marché d’Arequipa, San Camilo

En ce qui me concerne, la visite d’une ville n’est pas complète si je ne vais pas faire un tour au marché! Le marché de San Camilo offre de tout, de la viande, des épices, des bas et autres vêtements, des fruits et légumes sans compter les dizaines de variétés de pommes de terre.

Marché d'Arequipa

Marché d'Arequipa San Camilo

Pour des suggestions d’hébergements, consultez le site de site de booking.com

A lire également

Astrid & Gastón Restaurante, un repas spectaculaire
Mes bonnes adresses pour manger au Pérou

Cet article contient des liens d’affiliés. Ceci signifie donc qu’une commission sera reçue pour tout achat effectué sur le site affilié. Le prix ne changera pas pour vous mais les revenus perçus nous permettront de couvrir les frais reliés à la maintenance du site.