Produits corse

La Corse… son nom fait rêver. Cette île de beauté, où la splendeur des plages se dispute aux paysages magnifiques des montagnes regorge d’endroits à découvrir et où s’arrêter. La Corse se découvre à pied, en bateau, au gré d’une randonnée, de villages en villages, mais aussi avec les papilles. Car au-delà de toutes ces activités et merveilles, la gastronomie corse mérite que l’on s’y attarde et qu’on profite des délices qu’elle a à nous offrir.

On peut dire que la cuisine corse est à la hauteur de ses paysages. On y mange très bien et les produits du terroir y sont mis en valeur ; huile d’olive, châtaignes, fromages de brebis… Les produits de la mer et les poissons côtoient les charcuteries, les mijotés et les viandes des montagnes, tandis que les herbes du maquis parfument les plats, le tout arrosé d’un bon vin corse. Voici un petit tour gourmand de la Corse et des belles découvertes gastronomiques que j’y ai faites lors de mon dernier séjour sur l’île.

Charcuteries

L’assiette de charcuteries corses, accompagnée ou non de fromages (corses évidemment) et de confiture de figue est un must lors d’un séjour sur l’île. Coppa, lonzu et autres saucissons vous raviront. Le figatellu, une saucisse à base de foie de porc, a un goût très prononcé, à goûter également. Originalement, les charcuteries corses étaient fabriquées uniquement à partir de porc provenant de l’île. Avec la demande, elles sont maintenant faites également avec de la viande de porc importée.

Assiette de charcuteries corses, accompagnée de fromages et confiture de figue
Assiette de charcuteries corses, accompagnée de fromages et confiture de figue

Marchand de charcuterie au marché d'Ajaccio
Marchand de charcuteries au marché d’Ajaccio

Le miel

Le miel occupe une place très importante en Corse et possède d’ailleurs ses propres AOC (appellation d’origine controlée) et AOP (appellation d’origine protégée). Comme les abeilles peuvent butiner presque à l’année en raison du climat de la Corse, on retrouve 6 variétés de miel, qui diffèrent en fonction de la période de l’année et des périodes de floraisons : miel de printemps, de maquis de printemps, de miellats du maquis, de maquis d’été, de châtaigneraie, et de maquis d’automne. Il vaut la peine de goûter aux différentes sortes car la variation de goût et de couleur de l’une à l’autre est assez prononcée. Mon préféré? Le miel de châtaigneraie, avec sa couleur ambrée et sa légère amertume.

Les confitures

À la clémentine, aux fruits rouges, au cédrat, à la figue… les magasins d’alimentation regorgent de confitures corses élaborées avec des ingrédients locaux. Avec un aussi beau climat, les arbres fruitiers abondent et les confitures qui en découlent sont délicieuses, au petit-déjeuner ou servies avec des fromages.

Le brocciu et les fromages corses

La Corse produit d’excellents fromages, tantôt de chèvre ou de brebis. Considéré comme le fromage national de la Corse, le brocciu est définitivement la star des menus. On le trouve frais de décembre à juillet mais on le retrouve dans de nombreux plats corses comme les cannelloni au brocciu (miam!) ou le fiadone, cet excellent gâteau au goût de citron.

Tomme corse
Tomme corse
Les cannellonis au brocciu du restaurant le Cabanon d'Ajaccio.
Les cannellonis au brocciu du restaurant le Cabanon d’Ajaccio.

Les canistrelli

Ces petits biscuits typiquement corse, secs et sucrés, font le bonheur des randonneurs. Ils sont excellents aussi avec un thé. Préparés à base de farine de blé, de sucre et de vin blanc, on en retrouve aussi avec des noisettes, amandes, au citron, ou avec de la farine de châtaigne.

La châtaigne

Préparée à toutes les sauces, la châtaigne est très présente dans la cuisine corse : farine, biscuit, miel, confiture, liqueur, sirop… Les Corses débordent d’imagination quand vient le temps de l’apprêter et c’est tant mieux!

Vins et boissons corses

La Corse produit de bons vins rouges ou blancs et les muscats de Patrimonio et du Cap corse se démarquent particulièrement. On peut également goûter a une multitude de liqueurs aromatisées à la myrte, au cédrat, à la châtaigne, etc. Pour ma part, j’ai eu un coup de coeur pour le Cap Corse, cet apéritif à base de quinina.

Sanglier

Le sanglier! Effectivement qui dit Corse, dit sanglier. Présent régulièrement au menu des restaurants sous forme de civet, il ne faut pas hésiter à savourer ce plat.

Le restaurant le Tire-bouchon à Calvi fait d’ailleurs une excellente macaronade de sanglier (un plat de civet de sanglier, de macaroni, le tout gratiné). A gouter sans faute!
Le restaurant le Tire-bouchon à Calvi fait d’ailleurs une excellente macaronade de sanglier (un plat de civet de sanglier, de macaroni, le tout gratiné). À goûter sans faute!

Sanglier Corse
Bon appétit

Vous aimez cet article? Épinglez-le sur Pinterest!
Corse Gourmande

Plus d’articles sur la France