Skip to Content

Le rhum Plantation Ananas Stiggins’ Fancy, un pur délice

S’il y a une combinaison qui marche à tout coup, c’est bien le rhum et l’ananas. Ça tombe bien, c’est exactement ce parfait mélange que l’on retrouve dans le rhum Plantation Ananas Stiggins’ Fancy de la maison Ferrand à qui on doit aussi le gin Citadelle.

Et je vous le dis, ce rhum, c’est du soleil et des vacances à chaque gorgée. Un absolu coup de coeur!

Rhum à l'ananas Plantation Stiggins' Fancy
SAQ

Dans le verre…

Rhum Plantation Ananas Stiggins' Fancy

En bouche, on retrouve évidemment l’ananas mais également une belle complexité d’arômes avec une pointe d’agrume, des fruits tropicaux et en finale, des notes fumées et épicées.

Le goût est tellement parfait, délicat et élégant. C’est velouté et tout en nuances avec juste le bon dosage d’ananas.

Franchement, c’est un rhum magnifique!

À boire seul en digestif ou en cocktail léger, comme un daiquiri.

Des étapes de préparation suivies à la lettre

Ananas coupé
Unsplash

Il faut dire que rien n’est laissé au hasard dans la préparation de ce rhum à l’ananas. Pas de sirop trop sucré ou d’arômes artificiels bonbon ici.

Si le rhum vient des Caraïbes, les ananas, quant à eux, font partie de la variété Queen Victoria que l’on retrouve sur l’île de la Réunion.

  1. Chaque ananas est tout d’abord pelé et coupé à la main. 
  2. Les écorces sont ensuite infusées et distillées afin d’obtenir une essence d’ananas. 
  3. Pendant ce temps, la chair de l’ananas est macérée dans du rhum Plantation Original Dark durant 3 mois.
  4. Et finalement, les deux mélanges sont enfin réunis afin d’obtenir le rhum à l’ananas. 

D’où vient le nom Stiggin’s Fancy? 

Ce rhum est la 3e collaboration d’Alexandre Gabriel et David Wondrich qui, cette fois, se sont inspirés d’une tradition du 19e siècle consistant à accueillir les visiteurs européens avec un rhum à l’ananas. Mais c’est aussi un clin d’oeil à un des personnages de Charles Dickens, le Révérend Stiggins que l’on retrouve dans les Papiers posthumes du Pickwick Club,  dont la boisson favorite était le dit rhum à l’ananas. 

Disponible à la SAQ (40,50$)

Partager

Recette de negroni avec le gin Citadelle + Cocchi Vermouth di Torino
<- Précédent
Cocktail au rhum: le Santa Diplomatico Tiramisu
Suivant ->

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.