Mise à jour septembre 2016 – Le restaurant a fermé ses portes.

Il ne faut pas se fier aux allures modestes du restaurant Shinji, simplement annoncé par une petite enseigne néon à son nom. Au contraire, ce restaurant situé en plein coeur de Griffintown, offre une panoplie de trésors culinaires japonais. L’intérieur est divisé en deux sections, soit bar et restaurant. J’ai eu l’occasion d’essayer les deux menus et je n’ai pas été déçue.

Quand on entre dans la section restaurant, on remarque tout de suite la longue table en bois (car oui, il n’y en a qu’une seule), qui décrit un espèce de demi-cercle. Les invités peuvent s’assoir de part et d’autres de celle-ci. Comme j’y allais pour un souper en amoureux, je n’étais pas convaincue du concept, craignant un manque d’intimité. Après tout, ce n’est pas très plaisant quand on peut suivre les conversations des tables voisines (et l’inverse). Mais au contraire, la table est ainsi faite qu’elle est plus étroite que les tables habituelles et il y a suffisamment de place entre les chaises pour laisser assez d’intimité aux conversations. Donc, nul besoin de crier pour parler à la personne en face de soi et ce, malgré l’ambiance animée. Le reste de la salle est un beau mélange de briques et de bois. Les lampes suspendues et les petits séparateurs contribuent à donner une touche japonaise à l’endroit.

Comme c’était l’anniversaire de chéri, et pour goûter à plusieurs plats, nous avons pris l’omakase de sushis de Shinji, une sélection de plats incluant des sushis et des sashimis. Nous avons commencé avec l’amuse-bouche, des huitres gratinées au miso et panko. Une délicieuse combinaison.

Puis est venue la soupe miso, servie de façon très originale. On nous a tout d’abord présenté un bol, contenant les morceaux de poissons et fruits de mer savamment disposés au fond avec un peu de verdure. Un serveur est ensuite venu verser le bouillon de miso rouge. Délicieux, différent de la soupe miso qu’on nous sert habituellement. Par contre, le bol, bien que design, était peu pratique pour manger la soupe et prendre assez de bouillon avec sa cuillère.

Huitre et soupe miso - restaurant Shinji

Nous avons ensuite attaqué les tartares, un duo terre et mer. Si celui de boeuf était délicieux, très goûteux et bien relevé, j’ai trouvé que celui au thon, en comparaison, était un peu fade. C’est dommage puisque seul, il aurait été plus facile d’apprécier la délicatesse du thon. Le tataki de bœuf était servi avec une infime quantité de purée de shiitake: le champignon accompagnait la viande sans en masquer le goût. C’était délicieux.

Nous avons ensuite pris en supplément un tartare de thon. Seul, il était magnifique! Relevé à la perfection pour laisser toute la place au poisson.

Tartares - Shinji

Puis est arrivée l’assiette de makis et de sashimis! Wow! Chaque bouchée était débordante de saveurs, de par sa simplicité. Ici, pas de sushi noyé dans la sauce ou le tempura.

De plus, chaque sashimi venait avec sa petite garniture et sa sauce. La sauce soya était donc absolument inutile, tout étant trop bien apprêté.

Assiette de makis et sashimis

La morue charbonnière, sauce miso et érable, a été le dernier plat du menu à nous être servi. Ce fut mon plus gros coup de coeur de la soirée! Elle était parfaite! Si je pouvais en faire une aussi bonne, je vous garantis que je mangerais de la morue à tous les soirs.

Morue charbonnière

Bref, ce fut un repas très réussi! En fait, j’ai tellement aimé mon expérience que lorsque la section bar a été ouverte, lors du premier anniversaire du restaurant, j’y suis retournée. Même chef, même cuisine mais menu adapté pour une section bar.

Je dois avouer que j’ai été un peu déçue du service et de l’ambiance. Alors que la section restaurant avait été très animée lors de ma première visite, la section bar était très très calme. Il faut dire que nous avons longtemps été les seules clientes de cette section. En même temps, nous aurions donc dû avoir un service hors pair. Mais malheureusement, comparé au côté restaurant où nous étions traité aux petits oignons, il a fallu demander nos verres d’eau, nos assiettes, on ne nous a pas fait goûter les vins commandés…

Par contre, les plats étaient à la hauteur de mes attentes. Les calmars frits, les sushis et le tartare de thon étaient absolument délicieux. Mais mon plat favori a définitivement été l’assiette de sashimis. Le poisson était frais, et chaque petite sauce ou garniture qui l’accompagnait venait en rehausser toute la saveur. C’était sublime !

Shinji menu bar

En résumé

Bien que les deux menus soient un peu différents, peu importe le côté choisi vous ne serez pas déçu. La nourriture y est excellente, les produits frais et de qualité. Parfait pour les amateurs de sushis, pour une soirée en couple ou entre amis.

Côté restaurant, service impeccable, ambiance animée mais menu un peu plus dispendieux.

Côté bar, une carte plus courte, parfaite pour partager et moins dispendieuse. Petit bémol au niveau de l’ambiance et du service mais peut-être était-ce dû au fait que la section bar était encore en rodage lors de mon passage. Il faudra peut-être simplement réajuster le service pour rencontrer les standards de l’autre section même si on est dans une section bar donc plus informelle.

De mon côté, je compte bien y retourner et plus tôt que tard!

Et le prix ?

Évidemment, la section restaurant est plus dispendieuse. Le menu okamase que nous avons pris était à 50$ par personne, plus le saké. Vu la qualité des produits et l’excellence des sushis, c’est un prix amplement justifié.

Par contre, la section bar offre un menu plus abordable, avec des plats entre 5$ et 18$, à partager.

C’est où?

Shinji
1732, Notre-Dame Ouest
Montréal
Tél : 438-384-1270
http://www.shinjimtl.com/

Ma note :