2015, une année très prometteuse pour l’érable!

J’ai été invitée au début du mois de février à assister à la Fête de l’érable, organisée par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ). La saison 2015 a officiellement été lancée lors de cet événement qui se tenait dans les locaux du Cirque Éloize. D’ailleurs, le thème de cette soirée hommage à l’érable était Le Grand cirque gastronomique de l’érable.

Le Grand Cirque de l'Érable

On peut dire que ça bouge du côté de l’érable! Durant la soirée, nous avons pu en apprendre plus sur les projets intéressants qui s’amorceront en 2015. Tout d’abord, un budget important (1,4 million de dollars investis sur 5 ans) servira à la création d’un nouveau programme de recherche sur la science gastronomique de l’érable. L’érable et ses produits se positionnent maintenant à l’avant-plan de la gastronomie mais on souhaite renforcer cette position et accroître la notoriété et la visibilité de ses produits, tant sur la scène locale qu’internationale. L’érable intégré dans les différentes cuisines du monde ? Ça pique ma curiosité et j’ai hâte de goûter à cela!

L’érable prendra également sa place comme source d’énergie officielle auprès de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC). Partenariat logique quant on sait que cette source d’énergie 100% naturelle, est un excellent produit de remplacement du sucre et que des études scientifiques démontrent que des nutriments comme le manganèse et le zinc, présents dans l’érable, améliorent les performances sportives!

En voyant tout cela, je me suis vite aperçue qu’on est loin du temps où le sirop d’érable n’avait sa place à la table qu’au déjeuner avec les crêpes et le pain doré ou durant la saison des sucres. On assiste véritablement à une désaisonnalisation des produits de l’érable! D’ailleurs, la soirée mettait également à l’honneur les Créatifs de l’érable. Nous avons donc pu goûter aux nouvelles créations culinaires de 20 de ces artisans, des chefs sélectionnés des quatre coins du Québec, le tout entrecoupé de numéros du Cirque Éloize.

Nous avons commencé avec le cocktail Magie de l’érable, de Pierrick Jallais du Restaurant Renoir. Purée de pommes vertes, jus de canneberges blanches, Sortilège et Gin Hendrick’s! Wow, délicieux!

Cocktail Magie de l'Érable
Crédit photo : Les produits d’érable du Québec

Les plats se sont ensuite enchaînés tout au long du repas. Des bouchées de saucisson sec à l’érable, de saumon fumé mariné à l’érable et aux épices, d’effiloché de porc (Gaspor, miam!) en brioche avec sauce à l’érable, se sont succédées pour faire place à différents plats : lapin de la ferme Besnier à l’érable et aux endives (Restaurant Panache, Louis Pacquelin), porc de St-Canut au Sortilège et homard poché à l’eau d’érable (Restaurant Renoir, Olivier Perret) et le plat gagnant du concours 2014, le poulet du mendigot parfumé aux feuilles d’érable et au Charles-Aimé Robert (Restaurant L’Orée du Bois, Jean-Claude Chartrand).

Mon coup de coeur est toutefois allé au plat de pétoncles au crémeux de topinambour à l’érable et au vinaigre d’érable du PicBois (Restaurant Le Valois, Thomas Gineis) et saumon boucané, saveur boréale et beurre blanc à l’érable (Auberge des 21, Marcel Bouchard).

Pétoncle et saumon

Le repas s’est terminé sur une note sucrée avec cette décadente table à desserts, où nous avons pu apprécier encore une fois tous le savoir-faire des Créatifs de l’érable. Mention spéciale pour le croustillant aux poires et son caramel à l’érable de Ô gâteries! (Jean-François Mertz), les délices glacés de Havre-aux-Glaces (Robert Lachapelle) et les délicieuses surprises de l’érablière de Christophe Morel, chocolatier pour ne nommer que ceux-là!

bonbons

Si vous êtes à la recherche de recettes à base d’érable, vous pouvez consultez la section recettes du site J’aime l’érable. La recette de jambon braisé à la bière et à l’érable, publiée sur le blog, n’est pas à négliger non plus!