en route vers la vallée des fantômes
en route vers la vallée des fantômes

Un hiver où nous nous désespérions de trouver un endroit avec assez de neige pour faire de la raquette à quelques heures de Montréal (i.e. avec des sentiers non tapés par une cinquantaine de randonneurs avant nous), l’homme a entendu parler de la Vallée des Fantômes située dans le parc des Monts-Valin au Saguenay.

Cet endroit, où plus de 5 mètres de neige tombe annuellement, doit son nom aux arbres qui, ensevelis sous la neige, prennent des allures de fantômes. Il ne nous en fallait pas plus pour décider d’y aller!

Pour se rendre à la Vallée des Fantômes, située à 980 mètres d’altitude, il est recommandé de réserver sa place à bord d’une des navettes munies de chenilles de la SEPAQ. Pour être honnête, le tarif nous a fait un peu sursauter mais bon, tant qu’à être rendus… Pour les randonneurs plus aguerris, il est également possible d’atteindre le sommet par ses propres moyens.

Navette pour se rendre dans la vallée des fantômes

Une fois au sommet, la navette nous dépose au pied du sentier. L’arrivée est déjà impressionnante même si nous ne sommes pas encore rendus dans la vallée. Alors qu’à Chicoutimi, situé à une quarantaine de minutes du parc, il y a peu de neige, ici tout est couvert de blanc.

Commence alors notre randonnée vers le Pic Dubuc, le sommet de la Vallée des fantômes, situé à environ 3 kilomètres.

Les paysages sont à couper le souffle. On se croirait seuls au monde, perdus dans un océan de neige.

Plus on avance, plus les arbres sont recouverts de neige. Rendus au sommet, seuls de petits pics dépassent. C’est dur d’imaginer qu’il ne s’agit que de la pointe des conifères, le reste étant enterré sous la neige. D’ailleurs, si on s’aventure hors pistes, on peut avoir la surprise de caler assez creux, jusqu’à la taille en certains endroit!!

La SEPAQ offre également différentes formules d’hébergement sur place. Pour notre part, nous avions choisi de dormir à Chicoutimi mais si nous y retournons, nous séjournerons définitivement dans la Vallée pour profiter plus longtemps de ces panoramas.

La région mérite aussi qu’on s’y attarde. Pour nous, ce ne fut que quelques jours consacrés à la raquette mais nous nous sommes promis d’y retourner pour découvrir le reste de cette magnifique région.

Pour voir les options d’hébergement dans la région, consultez  le site de site de booking.com
Pour plus d’informations sur les sentiers et la navette, consultez  le site de la SEPAQ.

Vous aimez cet article? Épinglez-le sur Pinterest
La vallée des fantômes au Saguenay

Cet article contient des liens d’affiliés. Ceci signifie donc qu’une commission sera reçue pour tout achat effectué sur le site affilié. Le prix ne changera pas pour vous mais les revenus perçus nous permettront de couvrir les frais reliés à la maintenance du site.

2 COMMENTAIRES

  1. Salut
    J’aimerais réserver comme vous une journée raquette
    Mais je ne trouve aucun site pour réserver
    Pouvez vous me donner le lien ou vous avez réserver les votre
    Pour la location des raquette la navette et tout ?
    Cordialeme’t

Comments are closed.