Récemment, je suis allée passer quelques jours au Parc Acadia, dans le Maine. Cela m’a permis d’en avoir un bon aperçu et de savoir que j’y reviendrai sans faute! D’entrée de jeu je vous le dis, planifiez plus de temps que moins pour votre séjour dans cette région car vous en tomberez immanquablement amoureux et voudrez tout voir et tout faire.

Quoi voir et quoi faire au Parc Acadia

Il y a énormément de choses à voir, que l’on parle des sentiers de randonnée qui mènent à de superbes points de vue, des belles forêts de pins, des falaises longeant l’océan, des lacs, de la plage de Sand Beach, des villages de pêcheurs, etc. Une chose est certaine, on ne s’y ennuie pas.

Bass Harbor Head Light

Sur l’île de Mount Desert, on peut visiter le fameux phare, le Bass Harbor Head Light, construit à la fin des années 1800. Encore en activité, un membre de la garde côtière et sa famille y résident, si bien qu’on ne peut pas pénétrer à l’intérieur. Un sentier nous permet quand même de s’en approcher.

Bass Harbor Head Light

Explorer le parc

Le Parc Acadia compte d’innombrables sentiers de randonnée. Puisque c’était notre première visite, nous avons décidé de commencer par le Ocean Path. C’est un sentier facile, d’environ 7 km, qui offre de superbes points de vue sur l’océan et ses falaises.

ocean_path2

Ocean Path

Le lendemain, en raison de la (très abondante) pluie, nous avons plutôt opté pour la Park Loop Road, la route qui fait le tour du parc. Nous nous sommes arrêtés pour voir le Jordan Pond et avons décidé de faire le sentier qui en fait le tour, le Jordan Pond Path. Le sentier est classé comme intermédiaire (je dirais intermédiaire facile, nous l’avons fait en une heure plutôt qu’en 2 heures comme c’était indiqué), d’une longueur d’environ 5 km.

Le stationnement était assez achalandé étant donné que c’est là que se trouve le seul restaurant du parc mais sur le sentier, nous étions seuls. Le Jordan Pond est un lac d’eau potable, dont l’eau est extrêmement claire (évidemment, ça paraissait un peu moins avec le déluge que nous avions). Il est donc interdit de s’y baigner. Le sentier est très agréable, alternant entre un chemin sur des planches de bois et sur la terre ferme.

Jordan Pond Trail
Lors de notre passage, la Precipice Trail, qui est apparemment le sentier le plus spectaculaire (et peut-être le plus difficile étant donné ses passages où l’on doit se tenir après des barres de métal) était fermé en raison de la nidification des faucons pélerins. Nous aurions néanmoins bien aimé avoir le temps de faire le Beehive Trail ou gravir le Mont Cadillac… Mais ce sera pour la prochaine visite.

Se baigner et aller à la plage

La seule plage de sable du parc est celle de Sand Beach. Très jolie, l’eau y est quand même glaciale, tellement que même le sable mouillé est très froid pour les pieds! Nous avons constaté que seuls les enfants, qui semblent insensibles au froid, s’y baignent. Heureusement, pour ceux qui voudraient nager un peu, le parc compte quelques lacs dont le Echo Lake.

Sand beach vu de l'ocean path - Parc Acadia

Visiter les petits villages de pêcheurs et faire un festin de fruits de mer

Que serait un séjour dans le Maine sans visiter les petits villages et se gâter au homard ?

Nous avons évidemment commencé par Bar Harbor, sympathique village malgré son côté très touristique. On magasine un peu, on s’arrête sur une terrasse casser la croûte, on flâne… On voit ici le restaurant Dinks Taxi, hommage à la route 66 et à tout ce qui l’entoure. Je ne sais pas ce que dit la nourriture, mais une visite de l’endroit n’est pas à négliger pour les amateurs du genre.

Bar Harbor

Sawyer’s Lobster Pound

Le restaurant Sawyer, selon moi, est un incontournable si vous êtes dans le coin du Seawall Campground ou de Mount Desert. On y a mangé un des meilleurs lobster roll. Les palourdes frites (fried clams) n’étaient pas en reste non plus! C’est un petit stand où l’on mange à l’extérieur, sans façon. Idéal pour le lunch ou à prendre pour emporter à l’aire de pique-nique face au Seawall Campground qui est située non loin du restaurant.

sawyer

sawyer_food

Seawall Campground - picnic area

L’aire de pique-nique – Seawall Campground

Sawyer’s Lobster Pound
465 Seawall Road, Southwest Harbor, Maine
sawyerslobsterpound.com
Sawyer's Lobster Pound on Urbanspoon

Thurston’s Lobster Pound

Le restaurant est situé dans le village de Bernard, pas trop loin de Southwest Harbor. Il y a toujours une file d’attente à l’entrée. On attend (même si le restaurant est au 3/4 vide comme lors de notre visite), on commande, on paie et on se choisit une table où l’on place en évidence le numéro que l’on nous a remis. On n’a pas trop compris en quoi ce système était plus efficace qu’un autre étant donné l’attente inutile mais bon… Privilégiez la section bar où c’est animé ou la terrasse. Sinon, l’ambiance est un peu déprimante dans les autres sections avec les tables de patio blanches. Par contre, la nourriture y était très bonne.

thurstons lobster pound
Thurston’s Lobster Pound
9 Thurston Road – Bernard, Maine
thurstonslobster.com
Thurston's Lobster Pound on Urbanspoon

Côté logement
Nous avons choisi de faire du camping au Seawall Campground. C’est bien aménagé, on a assez d’intimité et les emplacements de camping sont séparés du stationnement. Il y a de vraies toilettes (yé!) mais pas de douche. Il est néanmoins possible d’aller au dépanneur près du camping pour prendre une douche (moyennant quelques 25 sous). L’avantage de ce camping est que l’on peut réserver sa place en ligne contrairement à d’autres sites dans la région. Par contre, si on a l’intention de concentrer ses visites à Bar Harbor et ses environs, notez qu’il faut faire entre 30 et 40 minutes de route pour s’y rendre.

Bon à savoir
Il y a un service gratuit de navette qui permet de se déplacer entre les villes et dans le parc. C’est super pratique lorsqu’il y a beaucoup d’achalandage pour ne pas avoir à se préoccuper du stationnement. Par contre, à la mi-juillet, nous avons quand même pris la voiture et n’avons jamais eu de problèmes pour nous stationner ou pour circuler, que ce soit à Bar Harbor ou dans le parc.

Renseignez-vous sur les sentiers avant votre arrivée. Nous avons eu beaucoup de difficulté à nous faire recommander des sentiers ou à avoir des explications sur ceux-ci par les employés du parc (du jamais vu dans un parc national). De plus, les cartes sont payantes: 5$ pour une carte du parc de base, 10$ pour la même carte mais avec des informations sur la durée, le niveau de difficulté et les attraits des sentiers.

Pour d’autres découvertes, suivez Urbaine City sur :

Facebook Twitter Urbaine City Pinterest Urbaine City

Partager cet article sur :