Je n’avais pas eu l’occasion d’y aller durant le Happening Gourmand mais il y a déjà un bon moment que je veux essayer le Kyo Bar japonais, là où se trouvait auparavant le restaurant Aix.

Situé dans la côte de la Place d’Armes au niveau de la rue, l’extérieur n’impressionne pas trop. Pourtant, l’intérieur est bien décoré et accueillant et l’ambiance y est chaleureuse, avec ce mélange de brasserie japonaise et de murs en pierres typiques du Vieux-Montréal.

Le menu du midi est moins élaboré et exhaustif que celui du soir mais il offre quand même des plats intéressants, dont une dégustation de sake. Comme j’y suis allée sur l’heure du midi (impliquant un retour au travail) je ne me suis pas laissée tenter mais si j’y retourne un soir, je prendrai définitivement cela.

Le repas du midi vient avec une soupe miso ou une salade kaiso (laitue iceberg et algues). Je suis allée avec la soupe, qui était définitivement trop salée. Par contre, la salade a fait l’unanimité et était très bonne.

Entrées - Kyo Bar Japonais

Puis nos plats sont arrivés. J’avais commandé la combinaison de 13 makis. Présenté sur une ardoise, le plateau était appétissant. Par contre, les makis, parfois beaucoup trop gros, étaient un peu ordinaire au goût. De plus, la sauce soya était beaucoup trop salée.

Sushis - Kyo Bar Japonais

Par contre, la boîte bento a connu un franc succès. Le saumon était bien mariné, la salade de nouilles soba délicieuse ainsi que le tempura de légume et crevette.
Boite Bento - Kyo Bar Japonais

En résumé

Bon service et belle ambiance même si la cuisine était un peu lente (il y a eu un bon délai entre le service de nos entrées et les plats principaux). Si les sushis étaient un peu décevants, la boîte bento a rattrapé le tout.

Et le prix ?

Comptez une vingtaine de dollars pour une entrée et un copieux repas principal. Tout le monde a mangé plus qu’à sa faim!

C’est où?

711 Côte de la Place d’Armes
Tél. : (514) 282-2711
http://kyobar.com/

Ma note : icone bon

Kyo Bar Japonais on Urbanspoon

Pour d’autres découvertes, suivez Urbaine City sur :

FacebookTwitterUrbaine CityPinterest Urbaine City

Partager cet article sur :